Accueil / Actualité / Le livre cet Ami de l’Homme
www.sila-dz.com

Le livre cet Ami de l’Homme

Des aprioris nous ont  pendant longtemps induit en erreur pensant que les gens ne lisent plus ou n’aiment pas lire. En fait des pratiques qui nous sont familières telles l’échange  de livre via l’école n’existent plus, les bibliothèques municipales ne jouent plus leur rôle lorsqu’elles existent. Bref, tous ces repères qui nous sont familiers se sont évanouis pour notre génération. Entre temps, il y a eu internet  les livres virtuels via le numérique qui ne nous attirent point. Autre temps autre mœurs me diriez-vous, peut être mais rien ne vaut le livre papier et son odeur.  Les différents rendez-vous annuels du salon du livre à la faveur de  l’affluence qu’il draine nous attestent du contraire.

Toutes les bourses ne peuvent se permettre l’achat des livres de loisir ou des magazines, pour ceux qui ont ce besoin de lire de s’évader qu’ils n’en n’ont  pas les moyens on cherche des filons, pour ce faire certains vont  tenez-vous bien jusqu’aux poubelles en passant par le troc   et tous les systèmes D, car tous les moyens sont bons pour ceux ou pour celui qui veut lire et apprendre.

Les éboueurs du quartier des affaires d’Ankara ont collecté des  mois durant des livres jetés aux ordures. Ils les ont disposés dans une bibliothèque, qui est aujourd’hui ouverte au public.

Commencer petit et devenir grand,  c’est ainsi qu’a débuté cette incroyable aventure du book  exchange  engagé par un jeune polytechnicien Moustafa Islem Zouaghi  qui a  son 3ème round  d’échange de livres. Qui    l’aurait cru !

L’organisateur souhaiterait  prolonger cet événement à  une semaine culturelle et pourquoi pas au  niveau national,  « à une seule condition, espère-t-il trouver des sponsors» !.

Le  projet est  servi dans un espace peu ordinaire qu’est le jardin d’essai du Hamma sous l’ombrage de l’arbre mythique de Tarzan, recouvert de ses longues lianes et feuillages.

Parti d’un concept simplissime notre étudiant tient la cadence annuelle en permettant  de prendre un livre sur une table et l’échanger contre un autre. un troc qui a fait de nombreux adeptes qui reconnaissent à leur corps défendant qu’acquérir des livres sous cette forme c’est zéro dépense.  Les livres sont proposés en langues française et anglaise, toutes disciplines confondues et tout le monde trouve son compte  qui du  livre d’histoire, de  littérature ou de philosophie en langue arabe en passant par les livres de contes et légendes pour les plus petits.les différents ouvrages   filent entre les mains, le choix et très vite fait car limité, l’acquéreur est gratifié d’un  bon avec le nombre de livres partagés et peut ainsi choisir de prendre ce même nombre de livres parmi ceux déjà partagés.et  ça marche !

Mais que l’on se méprenne pas les activités au jardin   ne se  limitent pas uniquement au troc de livres d’autres activités tout aussi ludiques sont proposées, comme, un atelier de «Bookmarks», un quizz littéraire, le «Blind date» et une chasse au trésor. Se sont également intéressés à ces différents concepts des professionnels, deux booktubeurs, d’écrivains et d’éditeurs. Pour la gérantes des éditions Dromelin Store sa participation permet de faire connaître leur site web et de se frotter au public. «Notre devise, les gens à lire».

About alifa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *